LES INSTITUTIONS DONT NOUS SOMMES MEMBRES

L'Association européenne des investisseurs de long terme (European Association of Long-Term Investors, ELTI)

L'Association européenne des investisseurs de long terme (ELTI) a été créée le 5 juillet 2013 à Paris par 16 institutions financières européennes afin de joindre leurs efforts au service d'une croissance européenne plus durable, plus intelligente et plus inclusive. L'objectif de l'ELTI dont le total des bilans représente 1 500 milliards d'euros est de promouvoir les investissements de long terme, en étroite convergence avec les objectifs et initiatives développés par l'Union européenne en vue de la croissance durable et de la création d'emplois. Pour ce faire, l'ELTI assurera la représentation des intérêts communs de ses membres auprès des institutions de l'Union européenne, l'échange d'expériences ainsi que la promotion de la recherche scientifique. Tout en respectant la liberté d'expression distincte, l'ELTI entend également assumer le rôle de porte-parole de ses membres lors du dialogue avec les institutions de l'UE, en particulier dans le cadre – de la mise en place conforme au Cadre financier pluriannuel (MMF) – des instruments financiers innovants relatifs à la période allant de 2014 à 2020 visant à attirer les capitaux vers les projets d'investissement dans l'infrastructure, les PME, l'innovation et l'énergie.

Le Réseau européen des investisseurs en fonds de capital risque (European Venture Fund Investors Network, EVFIN)

Le Réseau européen des investisseurs en fonds de capital risque (EVFIN) a été créé en mars 2011 par des investisseurs internationaux en fonds de capital risque, en réponse à la crise de financement continuelle qu'a connue le secteur sur le territoire de l'UE. Le but de cette initiative est de compléter l'activité générale de l'Association européenne de capital investissement et de capital risque.

L'EFVIN dispose d'un réseau qui s'étend sur toute l'Union européenne et ses membres détiennent au total plus de 24 milliards d'euros de capitaux gérés. Leur ambition pour le futur est de continuer l'expansion en faisant adhérer au réseau davantage d'investisseurs en fonds de capital risque.

L'activité et les projets communs des membres sont, entre autres, la représentation des intérêts communs concernant le capital risque lors des consultations au niveau de l'Union européenne ; réaliser des négociations continues avec les institutions de l'Union européenne afin de renforcer le rôle éminent du capital risque dans la promotion de la croissance économique ; aider au développement de la structure « les fondements des fonds » qui se trouvent sous une direction collective désignée depuis le secteur public ou le secteur privé avec l'aide financière de la Commission européenne et/ou du Fonds européen d'investissement.

La banque de développement hongroise qui fonctionne en tant qu'une société anonyme fermée, « MFB Zrt. », a adhéré le 3 octobre 2013, à Londres, au Réseau européen des investisseurs en fonds de capital risque.

L’Association européenne des banques publiques (European Association of Public Banks, EABP)

L’Association européenne des banques publiques (EABP) assume la représentation au niveau européen des banques publiques, des établissements financiers spécialisés et des missions de celles-ci. Elle regroupe des établissements financiers, des établissements financiers spécialisés, des banques publiques, ainsi que des fédérations bancaires constituées par des banques publiques et par des banques ayant un profil analogue. L’EABP est actuellement composée de 36 membres représentant près d’une centaine d’établissements financiers. Les membres de l’EABP jouent un rôle important dans le secteur bancaire en Europe. Leur importance est bien illustrée par le fait qu’ils détiennent 15 % des parts de marché, de même que par celui que le total de leur bilan agrégé s’élève à près de 3 500 milliards d’euros et par le fait qu’ils ont au total près de 190 000 employés.

L’Association a pour mission de représenter les intérêts particuliers de leurs institutions membres au niveau européen dans les relations qu’elles entretiennent avec l’Union européenne, avec les organisations professionnelles, avec la presse et avec l’opinion publique. En outre, l’Association contribue à promouvoir la coopération transfrontalière de ses membres. L’EABP collecte des informations auprès de ses membres sur leurs réactions concernant la politique de l’UE et les dispositions légales communautaires, elle publie les opinions ainsi recueillies et elle informe les institutions européennes de la position qu’elle occupe en la matière. L’EABP est membre de l’EBIC (European Banking Industry Committee, Comité européen de l’industrie bancaire). Par le biais de Ce Comité représente collectivement les intérêts des sept grandes associations bancaires d’Europe vis-à-vis des institutions européennes.

La MFB Zrt. a adhéré à l’Association en novembre 2002. La représentation de la banque à Bruxelles prend part aux réunions des trois commissions (de la commission  de compétitivité, de la commission économique et de la commission juridique) créées par l’EABP. C’est lors de ces réunions organisées deux fois par an que l’EABP se forge sa propre opinion au sujet de questions révélatrices pour le secteur des banques publiques.

Le lien suivant permet d’accéder à la liste des membres de l’EABP:

http://www.eapb.eu/page?pge=index&page=members&orl=1&ssn=&acrid=&cry_id=&pryid=&mi=5&mi=31

Concernant les membres du Conseil d’administration, consulter le lien suivant:

http://www.eapb.eu/page?pge=index&page=admin_board&orl=1&ssn=0&acrid=&cry_id=&pryid=&mi=5&mi=42&mi=44

Le Réseau européen des Établissements financiers soutenant les PME (Network of European Financial Institutions for SME, NEFI)

Depuis plus de dix ans, le Réseau européen des Établissements financiers soutenant les PME (Network of European Financial Institutions for SME, NEFI) contribue efficacement à la promotion de la coopération européenne et transfrontalière, en particulier à l’amélioration de la situation de PME sur le plan du financement. L’objectif primordial de ce réseau regroupant actuellement 13 établissements financiers spécialisés de 12 États membres de l’Union européenne – dont la Banque hongroise pour le développement S. a. fermée – est de faciliter aux établissements qui sont ses membres d’aider les petites et moyennes entreprises l’accès à différentes ressources financières en leur proposant une large gamme des services financiers et en leur offrant leurs compétences professionnelles. Pour y procéder, les membres du réseau coopèrent avec les autres acteurs du système bancaires de l’État membre en question, ils complètent les prestations de services de ceux-ci, en vue de remédier aux défaillances des PME, ils se servent des formules du cofinancement, de la répartition des risques et de la consultance, ils contribuent à propagation des « meilleures pratiques » dans les différents pays et dans l’ensemble de l’Union européenne. Le NEFI a pour ambition d’approfondir les relations entre les établissements qui sont ses membres, en leur faisant part des expériences pratiques qu’il a acquises dans le domaine du cofinancement. En dehors de cela, il coopère avec la Commission européenne et avec les institutions financières européennes, notamment avec la Banque européenne d’investissement (la BEI) et avec le Fonds européen d’investissement (le FEI) ; par le biais de son activité de consultance, il contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes européens d’aide et il accorde son soutien à la participation des PME à ces programmes. Par l’entremise des établissements qui sont ses membres, il est directement intéressé par plusieurs projets communautaires, notamment par le programme JEREMIE qui permet d’allouer aux PME des ressources remboursables sous forme de micro-crédits, de garanties de crédit et de financement de capital-risque, à l’aide d’intermédiaires financiers. Le NEFI entretient d’ailleurs des liens étroits avec le programme CIP lancé par la Commission européenne en vue de l’amélioration de la compétitivité des entreprises européennes qui s’est assigné pour tâche de promouvoir l’innovation, la création d’un environnement plus propice au financement et de soutenir les régions en matière d’affaires.

Le Fonds européen d’investissement  (European Investment Fund, EIF)

La Banque hongroise pour l’investissement fait partie depuis 2003.des actionnaires institutionnels du Fonds européen d’investissement. Délégué par la Hongrie, le directeur de la Représentation participe aux assemblées générales formelles et informelles du Fonds. La MFB a pour objectif de mettre en place avec les différents membres du groupe bancaire en Hongrie des contacts institutionnels analogues à ceux qui caractérisent la division du travail entre la BEI et le FEI.